Quand le BAM fait rayonner le DIGITAL ART CLUB

Le BAM accueillit avec enthousiasme la naissance du DIGITAL ART CLUB, un club d’entreprises mécènes qui a pour objectif de développer la création artistique contemporaine liée au numérique, lancé ce mercredi 15 mai 2019 et initié par CHRONIQUES.

Soirée de lancement du Digital Art Club au BAM

Quel autre lieu, que le surprenant BAM, aurait pu accueillir la naissance d’un projet aussi ambitieux que le DIGITAL ART CLUB ?  Ce club a pour but de soutenir des artistes numériques contemporains et les aider dans leur rayonnement autant à l’échelle locale, que nationale et internationale.

Les fondateurs ont une vision à long terme, celle d’être un levier, un lieu de prospective et de réflexion, point de rassemblement entre les entreprises et les artistes. La révolution numérique étant aujourd’hui au cœur de notre société, il faut savoir analyser ses impacts sur cette dernière, mais également sur l’économie et la culture. Il faut savoir accompagner la révolution numérique, et les entreprises fondatrices du club le feront via un soutien financier aux artistes, des résidences d’artistes en entreprises, la production d’expositions labellisées par le club, des compagnonnage artiste / entreprise, etc.

Ce projet est pour CHRONIQUES la continuité de la première Biennale des imaginaires numériques de 2018, réalisée dans la métropole d’Aix-Marseille, qui avait déjà rassemblé un grand nombre d’acteurs économiques partenaires sensibilisés aux arts numériques. Cette fois-ci l’objectif est de proposer aux entreprises de s’impliquer auprès des artistes contemporains pour y favoriser échanges et accompagnements entre ces deux mondes, avec comme ligne de mire la deuxième édition de la Biennale des imaginaires numériques, en 2020.

Le BAM a rayonné en ce soir du 15 mai, aux rythmes de l’art numérique.

Résumé de la soirée de lancement du Digital Art Club
Conférence de lancement du Digital Art Club